BruLau

Le BRULAU est l’école doctorale internationale francophone d’été en études genre, organisée par le Centre d’Études Genre (CEG) de l’UNIL et la Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité (STRIGES) de l’ULB. S’adressant aux doctorant·es de toutes les disciplines en sciences humaines souhaitant renforcer leur formation en études genre, le BRULAU offre une semaine de formation interdisciplinaire, interactive et personnalisée avec des enseignant·es reconnu·es internationalement. Il offre un encadrement adapté tant aux doctorant·es au début de leur formation qu’à celles et ceux plus avancé·es dans leur démarche de recherche. Les activités se déroulent en français et se déclinent en quatre formats : des conférences et table-ronde, des ateliers de recherche, des séances de mentorat « en tête à tête » et des sessions professionnelles.


Programme du BruLau

Le BruLau a lieu du 7 au 11 juin 2022. Le programme est disponible ici.


Grandes Conférences publiques

Les inscriptions sont closes

  • 7 juin 2022 - 14h00 à 16h00 Les langages du genre avec Noémie Marignier, Laurence Rosier, Tania Van Hemelryck
  • 8 juin 2022 - 16h00 à 18h00 Féminismes et questions trans avec Pauline Clochec, Sonia Corrêa, Mauro Cabral Grinspan
  • 9 juin 2022 - 09h30 à 11h30 Care et travail domestique avec Caroline Ibos, Florence Degavre, Chiara Giordano
  • 10 juin 2022 - 16h00 à 18h00 Corps et performance avec Magali Le Mens, Aurélie Aromatario
  • 11 juin 2022 - 09h30 à 12h00 - Projection du film "Les nouvelles guérillères", suivie d’une discussion au Musée du design de Bruxelles

Intervenant·es aux Grandes conférences

En 2022, les "grandes conférences", tables rondes et masterclasses de l’école d’été accueilleront les intervenant·es suivant·es :
Noémie Marignier, Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3
Laurence Rosier, Université libre de Bruxelles
Pauline Clochec, Université de Picardie Jules Verne
Sonia Corrêa, Sexuality Policy Watch et Brazilian Interdisciplinary Association for AIDS
Mauro Cabral Grinspan - executive director of GATE
Caroline Ibos, Université Paris 8
Florence Degavre, Université Catholique de Louvain
Chiara Giordano, Université libre de Bruxelles
Magali Le Mens, Université Rennes 2
Tania Van Hemelryck, Université catholique de Louvain


Mentors (liste non définitive)

Géraldine André, Université Catholique de Louvain
Aurélie Aromatario, Université libre de Bruxelles
Jean-Didier Bergilez, Université libre de Bruxelles
Diane Bernard, Université Saint-Louis – Bruxelles
Sylvia Botella, Université libre de Bruxelles
Rachel Brahy, Université de Liège
Annalisa Casini, Université Catholique de Louvain
Sébastien Chauvin, Université de Lausanne
Mona Claro, Université de Liège
Anne Sophie Crosetti, Université libre de Bruxelles
Serena d’Agostino, Vrije Universiteit Brussel
Gustavo da Costa, Université libre de Bruxelles
Tommy De Ganck, Université libre de Bruxelles
Henk de Smaele, Université d’Anvers
Mathieu de Wasseige, Université libre de Bruxelles
Sarah Demart, Université libre de Bruxelles
Sandrine Detandt, Université libre de Bruxelles
Bart Eeckhout, Université d’Anvers
Ilana Eloit, Université de Lausanne
Silvia Erzeel, Vrije Universiteit Brussel
Bruno Frère, Université de Liège
Asuncion Fresnoza-Flot, Université libre de Bruxelles
Nathalie Grandjean, Université de Namur
Marie-Elizabeth Henneau, Université de Liège
Olivier Klein, Université libre de Bruxelles
Anne Lagerwall, Université libre de Bruxelles
Natacha Lapeyroux, Université libre de Bruxelles
Audrey Lasserre, Université Catholique de Louvain
Amandine Lauro, Université libre de Bruxelles
Renaud Maes, Université Saint-Louis – Bruxelles
Claire Martinus, Université de Mons
Juliette Masquelier, Université libre de Bruxelles
Simon Massei, Université libre de Bruxelles
Giulia Mensitieri, Université libre de Bruxelles
Lucas Monteil, Université libre de Bruxelles
Nouria Ouali, Université libre de Bruxelles
David Paternotte, Université libre de Bruxelles
Claire Pelgrims, Université Gustave Eiffel
Charlotte Pezeril, Université libre de Bruxelles
Marie-Christine Pollet, Université libre de Bruxelles
Marta Roca i Escoda, Université de Lausanne
Michael Rosenfeld, Université libre de Bruxelles
Sahar Aurore Saeidnia, Université libre de Bruxelles
Sophie Thunus, Université Catholique de Louvain
Claudia Toma, Université libre de Bruxelles
Barbara Truffin, Université libre de Bruxelles
Tania Van Hemelryck, Université catholique de Louvain
Florian Vanlee, Vrije Universiteit Brussel et Université de Gand
Cécile Vanderpelen-Diagre, Université libre de Bruxelles
Pascale Vielle, Université Catholique de Louvain
Alison Woodward, Vrije Universiteit Brussel


Organisateurs·trices

  • Université Libre de Bruxelles (ULB) - Maisons des Sciences Humaines (MSH) - Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité (STRIGES)

David Paternotte, Michael Rosenfeld, Audrey Aegerter, Alexandre Donnen, Laetitia Falcon de Longevialle, Kostia Lennes, Isis Klasen, François Fekete de Vàri, Annalisa Casini, Mona Claro, Maïté Bosschaerts, Barbara Truffin, Nora Belghaly

  • Université de Lausanne (UNIL) - Centre en études genre (CEG)

Sébastien Chauvin, Marta Roca i Escoda, Ilana Eloit, Romaine Girod, Federica Moretti, Lucrezia Perrig, Cléolia Sabot, Maroua Sbyea


Calendrier :

  • 14 janvier 2022 : Ouverture des inscriptions à l'école d'été
  • 14 février 2022 : Fermeture des inscriptions à l’école d’été
  • Début mars 2022 : Réponses aux candidatures
  • 15 avril : Dernier délai pour le paiement des frais d’inscription
  • 15 avril : Délai pour envoyer le papier qui sera discuté lors des ateliers de l’école d'été
  • 20 mai: Date limite d’inscription aux ateliers du genre comme auditeur/auditrice, afin de recevoir les papiers à l’avance
  • 20 mai : Date limite d’inscription aux ateliers méthodologiques du vendredi matin (Écriture académique – queeriser les archives ? – Violences sur le terrain – Le cerveau volé)

Public cible & Format de l'école

Cette école doctorale internationale francophone d’été en études genre s’adresse aux doctorant·es dans toutes les disciplines des sciences humaines à tous les niveaux d’avancement de leur parcours doctoral.

L’école doctorale internationale francophone d’été en études genre BruLau est un espace de formation et d’échanges scientifiques pour les doctorant·es de sciences sociales et humaines qui adoptent une perspective de genre dans leur travail. Les objectifs de l’école sont les suivants :

  • Eprouver l’interdisciplinarité propre aux études sur le genre.
  • Approfondir les connaissances et réflexions tant théoriques que méthodologiques en études genre.
  • Echanger avec des chercheur·es plus expérimenté·es.
  • Participer à un réseau de jeunes chercheur.e.s francophones à l’échelle internationale.
  • Valoriser sa recherche dans le monde académique et au-delà.
  • Les activités se déroulent en français et se déclinent en quatre formats : des grandes conférences, des ateliers du genre, des séances de mentorat « en tête à tête » et des sessions professionnelles.

Les grandes conférences réunissent des expert·es reconnu·es sur des sujets d’actualité dans les études genre francophones.

Les ateliers du genre constituent le cœur de l’école doctorale. Ils permettent à chaque participant·e de bénéficier d’une discussion en profondeur d’un écrit remis préalablement d’une longueur de 40 000 à 60 000 signes à remettre le 15 avril 2022. Chaque discussion, d’une durée de 45 minutes, se déroule en petit groupe sous la direction d’un·e expert·e reconnu·e internationalement. Les doctorant·es en début de thèse peuvent remettre un projet de thèse, mais il est préférable d’envoyer un écrit de recherche : une communication à présenter à un colloque, un article scientifique ou un chapitre d’ouvrage en cours d’élaboration ou un chapitre de thèse encore en écriture. Une fois le programme arrêté, les participant·es devront choisir les ateliers auxquelles elles/ils participeront comme auditeur·rice. Tout.e.s les participant·es à un atelier doivent lire les textes proposés. Le contenu des ateliers sera donc précisé en fonction des papiers de recherche soumis par les différents participant·es.

Les séances de mentorat permettent aux participant·es d’échanger en tête à tête avec les enseignant·es présent·es moyennant inscription préalable et durant un temps limité (10 minutes). Ces sessions “speed dating” permettront aux participant·es de bénéficier d’un suivi personnalisé et de poser leurs questions dans un cadre plus individualisé.

Les sessions professionnelles offrent des tables rondes sur des thèmes d’intérêt général pour tout·e doctorant·e en études genre.

La participation au BruLau 2022 permettra l'obtention de 5 ECTS


S'inscrire

Les inscriptions au Brulau sont désormais closes. Les candidat·e·s seront informé·e·s des résultats courant mars


Bourses WBI pour les candidat.e.s du Sud global

Le BruLau lance un appel à candidatures pour des bourses à destination de doctorant·es des pays du Sud global, finançant le voyage, le logement et le transport à Bruxelles, ainsi que les frais d’inscription à l’école d’été (150 euros). La priorité sera donnée aux étudiant·es des pays suivants : Bénin, Burkina Faso, Sénégal, RDC, Rwanda, Maroc, Tunisie et Palestine. Ces bourses sont financées par Wallonie-Bruxelles International (WBI).

Pour déposer un dossier de candidature au BruLau sollicitant l’obtention d’une bourse WBI, merci de bien vouloir remplir le formulaire d’inscription au Brulau (avant le 14 février 2022), de préciser dans le formulaire d’inscription que vous postulez à l’obtention d’une bourse WBI et d’envoyer les documents demandés dans le formulaire à l’adresse brulau2022@ulb.be. La demande d’obtention d’une bourse nécessite l’envoi supplémentaire :

1) d’une lettre de recommandation de votre directeur·rice de thèse ou de toute autre personne en mesure de donner un avis sur votre travail scientifique

2) de remplir le formulaire ci-joint « Bourse à destination de doctorant·es des pays du Sud global », les deux avant le 28 février 2022.

Une réponse vous sera fournie mi-mars 2022 au sujet de l’obtention de la bourse. La participation au BruLau est conditionnée par les mesures sanitaires imposées par la Belgique à ce moment-là, mais des solutions ad hoc seront recherchées si besoin.

Wallonie-Bruxelles International (WBI) est l’agence chargée des relations internationales Wallonie-Bruxelles. Elle est l’instrument de la politique internationale menée par la Wallonie, la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Commission communautaire français de la Région de Bruxelles-Capitale.


Avec le soutien

Université libre de Bruxelles - Université de Lausanne CEG - Faculté d'architecture la Cambre horta - La Politique de Genre à l'ULB - Institut de Sociologie de l'ULB - CHDAJ/ULB - FNRS - Ville de Bruxelles - WBI - FWB - Design Museum Brussels


Le BruLau en vidéo !