SMMAC "The subsequent lives of Arab revolutionaries."

Le 08/02/2023

Par Laura Ruiz de Elvira, IRD/Ceped, ERC LIVE-AR

Conférence donnée dans le cadre du Séminaire Mondes Musulmans et Arabes Contemporains (SMMAC), séminaire interdisciplinaire de l'OMAM

Quelles sont les conséquences biographiques et sociales de l'engagement révolutionnaire lorsque le moment de révolte se transforme en une guerre civile, une "restauration autoritaire", une transition démocratique fragile, ou un retour aux "années de plomb" ? Dix ans après lesdits "printemps arabes", Laura Ruiz de Elvira propose une approche analytique comparative se concentrant sur les "vies ultérieures" des révolutionnaires dans quatre pays aux trajectoires contrastées : Syrie, Egypte, Tunisie et Maroc. Dans un contexte de scepticisme généralisé, son projet ERC LIVE-AR propose de déplacer le regard autour de quatre lignes de recherche articulant les niveaux micro et méso-sociologiques : les carrières militantes et les conséquences biographiques ; les "héritages émotionnels" ; les réseaux interpersonnels d’amitié ; les organisations révolutionnaires. Pour ce faire, elle s'appuie sur une équipe pluridisciplinaire internationale et sur un partenariat actif avec des institutions universitaires et de recherche en Tunisie, au Liban et au Maroc. Sur le plan méthodologique, LIVE-AR combine les entretiens biographiques avec des calendriers de vie, une analyse des réseaux sociaux et des archives numériques, des observations ethnographiques et des ressources secondaires. Pour plus d'informations : https://live-ar-project.com/

Laura Ruiz de Elvira est chargée de recherche à l’IRD (rattachée au CEPED, Paris). Politiste et arabisante, ses recherches portent sur la sociologie de l’action collective et de l’engagement, les pratiques d’aide et les politiques sociales. Depuis septembre 2022, elle dirige l’ERC StG « The subsequent lives of Arab revolutionaries » (LIVE-AR). Elle est l’auteur de Vers la fin du contrat social en Syrie. Associations de bienfaisance et redéploiement de l'Etat (2000-2011) (Karthala, 2019). Elle a co-dirigé les ouvrages Les mondes de la bien-faisance. Les pratiques du bien au prisme des sciences sociales (CNRS Editions, 2021 ; avec S. Saeidnia) et Clientelism and Patronage in the Middle East and North Africa (Routledge, 2018 ; avec C. H. Schwarz et I. Weipert-Fenner). Elle a également coordonnée, avec T. Boissière, « Le quotidien économique dans un Proche-Orient en guerre » (Critique Internationale, 2018) et, avec E. Longuenesse, « Syrie : entre fragmentation et résilience » (Confluences Méditerranée, 2016).

Mercredi 8 février 2023 de 12h00 à 14h00

Salle de réception
Bâtiment DE1 – Niveau 3 – R3.105
Avenue Antoine Depage 1
1000 Bruxelles

Inscription par formulaire ici

Voir tous les évènements