Conference : « La participation des intellectuels brésiliens aux débats de l’UNESCO au lendemain de la guerre »

avec Giselle Venancio (Universidade Federal Fluminense, Brésil)

La Conférence générale de l’UNESCO, tenue à Paris en 1951, a approuvé, entre autres résolutions, dans sa liste de programmes futurs, l’étude des relations culturelles existantes entre l’Ancien et le Nouveau Monde, dans le but de resserrer les liens entre ces régions de la planète. Cette décision a placé le Brésil au centre des enquêtes parrainées par l’ agence. Des sujets tels que les relations interraciales au Brésil et sa position politico-culturelle en Amérique latine ont été ajoutés à la discussion sur l’Institut international de l’Hyléa Amazonienne, débattu depuis la fin des années 1940.

La présente communication vise donc à identifier les actions de certains intellectuels brésiliens, notamment Paulo Berredo Carneiro, Arthur Ramos, Luiz Costa Pinto, Gilberto Freyre et Sérgio Buarque de Holanda, dans les débats qui ont eu lieu à l’UNESCO au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en particulier ceux qui traitaient de thèmes liés à l’Amazonie, aux relations raciales et à la position du Brésil en Amérique.

Jeudi 26 septembre, 12h

Salle de réception (R.3.105)
Bâtiment R – 3e niveau
Avenue Antoine Depage 1
1050 Bruxelles