striges FR

Ateliers Genre(s) et Sexualité(s) « L’identité gay plus facile à vivre à 60 qu’à 20 ans ? » 

avec Régis Schlagdenhauffen de l’Ecole des hautes études en sciences sociales, et David Paternotte de l’ULB comme discutant

Dans le cadre du cycle « Penser les vieillesses », avec le Centre de Diffusion de la Culture Sanitaire

Biographie

Après une formation de sociologie, d’ethnologie européenne et d’histoire à l’Université de Strasbourg et à l’Université Humboldt de Berlin, Régis Slagdenhauffen enseigne la sociologie à l’Université de Lorraine, de Strasbourg, de Paris Dauphine et à Sciences Po, ensuite à l’EHESS. Depuis 2004, il travaille sur les lieux de mémoire en souvenir des victimes du nazisme et de l’Holocauste. Sa thèse de doctorat (2009) propose une analyse socio-historique des formes de la commémoration des victimes homosexuelles du nazisme en Europe de l’Ouest. Les recherches qu’il mène actuellement portent sur la manière dont des institutions, des groupes sociaux et individus catégorisent des pratiques, des actes et des identités sexuelles. 

Mardi 22 octobre, de 12 à 14h

Salle Henri Janne, Institut de Sociologie (15e étage)
Avenue Jeanne, 44
1050 Bruxelles