Francesco Freddolini

Professeur

Mars 2023

Le Professeur Francesco Freddolini, Professeur à l’Université La Sapienza, de Rome (Italie) depuis 2020, est un spécialiste internationalement reconnu de la sculpture italienne du début des Temps Modernes. Formé à l'Université de Pise, où il a obtenu son doctorat en 2008, Francesco Freddolini a enseigné l'histoire de l'art au Luther College, Université de Regina, Canada, de 2012 à 2020. Parmi les institutions et les bourses qui ont soutenu ses recherches, citons le Smithsonian American Art Museum (Washington, DC), la Huntington Library (San Marino, CA, USA), la Francis Haskell Memorial Grant et le Getty Resarch Institute, où il a collaboré en tant que boursier postdoctoral entre 2010 et 2012 au projet de recherche Display of Art in the Roman Palaces, 1550-1750. Plus récemment, il a été chercheur principal pour une subvention de développement des connaissances accordée par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2013-2106), intitulée Patronage, Images, and Courtiers' Identity in Florence, c. 1587-1609, et chercheur principal pour une subvention de développement des connaissances du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (2018-2020) intitulée Regal Alterities : Imagining Exotic Rulers and Ambassadors in Early Modern Europe (2018-2020). Ses recherches portent sur l'histoire de la sculpture pendant le long XVIIe siècle, l'histoire de la collection et de l'exposition des œuvres d'art, et les échanges artistiques transculturels au début de l'époque moderne. En plus de deux volumes consacrés respectivement à la famille Baratta (Giovanni Baratta e lo Studio del Baluardo. Scultura, Mercato del Marmo e Ascesa Sociale tra Sei e Settecento, Pisa 2010) et à Giovanni Baratta (Giovanni Baratta, 1670-1747. Scultura e Industria del Marmo tra la Toscana e le Corti d'Europa, Roma 2013), le Professeur Freddolini co-édité l’ouvrage consacré aux palais romains : Display of Art in the Roman Palace, Los Angeles 2014, sur l'histoire de la collection et de l'exposition dans la Rome et la Florence du début de l'époque moderne, et sur la textualité des inventaires et des catalogues : Inventories and Catalogues : Material and Narrative Histories, section spéciale du Journal of Art Historiography 11 (décembre 2014), sous la direction de Francesco Freddolini et Anne Helmreich). Plus récemment, il a également étudié les relations artistiques et matérielles entre la Toscane grand-ducale et le contexte eurasien (Art, Mobility, and Exchange in Early Modern Tuscany and Eurasia, édité par Francesco Freddolini et Marco Musillo, New York 2020), et au concept d'altérité dans la relation entre l'Europe moderne précoce et le monde global ("(Re)Imagining Asian Rulers in Athanasius Kircher's China Illustrata. The Agency of Interiors ", RACAR-Journal of the Universities Art Association of Canada 45, no 2 (2020) : 64-80).

CV: cliquez ici