Kevin Henry

Associate member

Détenteur d’un Master en traduction multidisciplinaire anglais-chinois de l’ISTI décroché en 2012, Kevin Henry a entrepris à l’ULB un doctorat en Langues, Lettres et Traductologie en cotutelle avec l’Université des études internationales de Shanghai (SISU), qui s’est terminé en mai 2016 par une soutenance dans cette dernière institution. Le sujet de sa thèse, aux confins de la linguistique, de la littérature et de la traductologie, touchait la phraséologie du mandarin et la critique de sa traduction dans les versions françaises de romans chinois contemporains. Après avoir travaillé un an comme lecteur de français à SISU, il est désormais maître de conférences à la Faculté de Traduction et Interprétation – École d'interprètes internationaux de l’Université de Mons (UMONS, FTI-EII), où il dirige le département de langue et de culture chinoises. Poursuivant ses recherches en traductologie appliquée, en linguistique comparée et en sémiologie dans le domaine chinois, il pratique en particulier la critique de la traduction dans les domaines politique (rhétorique dans les discours officiels de Xi Jinping) et littéraire (littérature belge traduite en chinois, en particulier Maurice Maeterlinck). Il est également traducteur professionnel chinois-français spécialiste des sciences humaines et sociales (plusieurs ouvrages chez Nuvis).

CV complet

Contacter Kevin Henry