Devenir Membre de la MSH

La Maison des sciences humaines de l’ULB est une structure d’accueil des équipes de recherche sur la base de projets interdisciplinaires relevant à titre principal des sciences humaines et sociales. Elle est constituée, outre l’équipe de coordination, par des équipes de recherche intégrées et des équipes de recherche affiliées.

Équipes intégrées

Des chercheurs peuvent se rassembler autour d’une problématique ou d’une méthodologie commune, de nature interdisciplinaire, sur base d’un projet de recherche innovant, de préférence interfacultaire, et constituer ensemble une nouvelle entité de recherche intégrée à la MSH. Un appel à candidature est ouvert tous les deux ans, permettant à ces équipes de se constituer pour une durée de quatre ans, éventuellement renouvelable. Les dossiers de candidature sont évalués par des experts internationaux et sélectionnées par une commission indépendante.

En 2016-2017, la MSH-ULB compte 4 équipes intégrées, EASt, LIEU, OMAM et STRIGES . Elle a ouvert un nouvel appel en décembre 2016 pour intégrer deux nouvelles équipes à la rentrée 2017-2018.

Équipes affiliées

Des entités de recherche existantes peuvent être affiliées à la MSH sur base de leurs travaux antérieurs, de la qualité de ceux-ci, de leur dimension interdisciplinaire et de leurs implications sociétales. Un appel à candidature est ouvert aux équipes de l’ULB, chaque année, qui permet aux équipes affiliées de mettre en avant la nature interdisciplinaire de leurs travaux et de bénéficier d’une partie des structures de la MSH.

En 2016-2017, la MSH-ULB compte 5 équipes affiliées (CDP, CHDAJ, CIERL, CreA-Patrimoine, , CTP). Elle a ouvert un nouvel appel en décembre 2016 afin de procéder à l’affiliation de nouvelles équipes à la rentrée 2017-2018.

Chercheurs individuels

La Maison des Sciences Humaines de l’ULB accueille également des chercheurs individuels. Tous les ans, plusieurs professeurs sont invités à la MSH à la demande des équipes qui la composent. Des chercheurs invités, notamment réfugiés ou en situation difficile dans leur pays d’origine, peuvent également être accueillis sur une base individuelle, mais ne sont pas rémunérés directement par la MSH. Ces demandes doivent être adressées directement à la MSH et sont traitées au cas par cas en fonction notamment des conditions matérielles de l’accueil.