Colloque international : « De la subversion à la subvention: l’art urbain entre pratique illégale et commande publique à l’âge du capitalisme culturel »


Comme toutes les grandes villes européennes, Bruxelles est touchée depuis des années par une vague d’interventions artistiques (du Street Art aux arts performatifs) en marge des institutions traditionnellement à la manœuvre pour la gestion de la culture dans l’espace public. Cette évolution génère des situations inédites qu’il est intéressant d’étudier tant du point de vue de l’esthétique (élargissement du corpus de l’art dans l’espace public) que de la sociologie (reconnaissance de la valeur des œuvres par les citoyens), de la politique (valorisation de l’émergence ou canalisation des forces rebelles), du management culturel (utilisation à des fins de « city marketing ») ou de l’économie (intégration au marché et à la publicité commerciale). Plus largement, le contexte est celui de la ville créative et des imaginaires urbains à l’ère du Capitalisme tardif, particulièrement à l’endroit d’une tension entre une approche soit libertaire, soit entrepreneuriale de la culture.


Du mercredi 28 au vendredi 30 novembre 2018 

Université libre de Bruxelles
Faculté d’Architecture La Cambre Horta
19 place E. Flagey
B-1050 Bruxelles

Entrée libre