east FR

Cours-conférence « Introduction au nô »

par Monique ArnaudUniversité IUAV de Venise

Dans le cadre du cours ORIEB455 « Pratiques artistiques en Asie » et de la Chaire d’enseignement EASt

Monique Arnaud a étudié le nô avec Udaka Michishige (fondateur du International Noh Institute) dès 1984. Elle a reçu sa licence de Kongo-ryu shihan (professeure certifée) en 1991. Monique Arnaud a tenu le rôle de shite dans de nombreuses pièces de nô : en 2010, elle a joué Makiginu, et en 2013 le rôle de tsure dans Kiyotsune. En 1998, Monique Arnaud a ouvert une branche du International Noh Institute (INI) en Italie à Milan, où elle enseigne les chants et danses du nô selon la tradition de l’école Kongo. Elle est également professeure associée à l’Université IUAV de Venise, où elle dirige depuis 2008 des productions d’étudiants imprégnées des principes du nô. Elle poursuit également son travail de metteuse en scène d’opéra en Italie, au Japon et en Espagne.
Monique Arnaud est la seule professeure certifiée de nô basée en Europe.

Programme

Mercredi 7 mars 2018 de 10h à 12h
Second life : métamorphoses de la littérature et de la poésie classiques dans l’univers parallèle du théâtre nô.
Les livrets de nô sont relativement courts en comparaison de beaucoup de ceux des pièces du répertoire occidental, car leur structure réserve une place importante aux morceaux de musique et aux danses instrumentales accompagnées des cris des musiciens, comme pour mieux suggérer que là où s’est épuisé le langage articulé, s’épanouissent d’autres formes de perception et de communication artistiques. Les textes intègrent des matériaux de sources très diverses : légendes de tradition orale autour d’un temple ou d’un lieu naturel célèbre, romans épiques ou psychologiques, anthologies poétiques, extraits de soutras. Le matériel original est habilement élagué ou transformé pour une plus grande efficacité dramaturgique. Le style employé dans la rédaction d’un livret est souvent composite, mêlant prose et poésie, style littéraire et vernaculaire quand un acteur kyôgen intervient, et en outre à cause de la prépondérance de la poésie la syntaxe est le plus souvent opaque, induisant l’auditeur ou le lecteur, dans les pièces lyriques notamment, à procéder par association intuitive et non par déduction discursive. Même lorsque les livrets restent proches de leur source littéraire, en vertu de leurs caractéristiques dramaturgiques et scéniques particulières, les nô ne constituent pas la version théâtrale d’une narration littéraire, mais plutôt la graduelle révélation d’une fiction qui revendique son droit à l’existence et questionne en retour celle de la réalité. Sans que soient nécessaires des connaissances spécifiques de la langue originale, nous examinerons des exemples concrets des caractéristiques énoncées, en traductions et dans l’original, avec dans certains cas support audio ou audiovisuel.
Lieu : Bâtiment A – Porte W – Salle A.W.1.125
Séance ouverte au public sans inscription

Mercredi 7 mars 2018 de 14h à 17h 
Rencontre avec Charles-Henri Bradier, co-directeur du Théâtre du Soleil
Le Théâtre du Soleil, logé à la Cartoucherie à Paris et fondé autour d’Ariane Mnouchkine en 1964, a tissé dès ses débuts un rapport fondamental avec les théâtres d’Asie. Cette introduction au Théâtre du Soleil mettra l’accent sur les apports des formes théâtrales classiques de l’Asie.
Lieu : Bâtiment A – Porte Z – Salle A.Z.4.103
Séance ouverte au public sans inscription

Jeudi 8 mars 2018 de 10h à 12h
Théâtralités de l’impermanence : éléments et modalités de mise en scène dans le théâtre nô
Malgré l’extrême précision du tissu musical, vocal et gestuel des nô, le processus d’apprentissage et de mise en scène ne prévoit pas de répétition réunissant les membres du cast, sinon pour un unique filage, sans interruption ni correction, sans masque ni costume, quelques jours avant la « présentation » qui sera elle aussi unique : on ne représente pas un nô, on en réaffirme l’évanescence. Il n’existe pas d’ailleurs d’organisation comparable à une troupe : chacun des rôles se prépare donc séparément, ce qui dans le déroulement de la représentation, aiguise les sens des participants et maintient un élément de risque et d’improvisation dans une structure performative pourtant très codifiée.
Après une introduction aux éléments visuels de la mise en scène (scène, masques, costumes, éventails, décor, accessoires), nous examinerons en détail les différents rôles, leurs fonctions et leurs attributions, ainsi que les stades de la préparation et du déroulement d’une représentation.
Lieu : Bâtiment F1 – Salle Delvaux
Séance ouverte au public sans inscription

Vendredi 9 et samedi 10 mars 2018 de 9h30 à 12h30 et de 14h à 17h
Workshop d’introduction à la pratique gestuelle et vocale du théâtre nô : Dans un espace vide, faire émerger l’invisible

Toute production théâtrale, intellectuelle, artistique, commence avec la page blanche, la boîte noire, l’espace vide lieu de l’oubli et de la mémoire. Dans le nô, c’est un espace aussi bien mental que physique, et la gestualité du nô n’a d’intérêt que si l’on prend plaisir à jouer harmonieusement des contraires pour animer l’espace vide, l’ampli er, adopter une spatialité libératrice dans la contrainte des formes. Ce troisième volet o re une approche pratique aux notions élémentaires de la respiration, de la posture, du chant, et de la danse. La posture de base, kamae, et l’apprentissage du pas glissé, suriashi , introduiront les participants aux formes gestuelles, kata, qui seront examinées au travers des exemples particuliers de kata abstraits et descriptifs et seront l’occasion d’une réflexion sur leur fonction dans les procès de transmission acteur/ spectateur, enseignant/élève. Sur le plan vocal on apprendra à faire la distinction entre texte parlé et chanté, entre chant mélodique et chant dynamique.
Les participants seront divisés en deux groupes (groupe A et B). Le groupe A suivra l’atelier pratique et sera observé par le groupe B le vendredi ; et inversement le samedi.
Lieu : Bâtiment F1 – Salle Delvaux
Séances fermées – Réservées aux étudiants inscrits dans le cours ORIEB455

Programme imprimable