east FR

Conférence « Traduire Aristote en chinois : différences de langue ou différences de pensée ? »

par Yijijng ZHANG, Docteure en philosophie

Cycle de conférences « Philosophie chinoise » coorganisé par le PHI et l’Institut Confucius

Aristote est le premier philosophe occidental traduit en chinois. La logique d’Aristote fut traduite par les Jésuites au 17e siècle. Pour les Jésuites, la logique représentait la raison naturelle qui devait être révélée aux Chinois et les amener à la vérité absolue, Dieu. Ce lien entre la logique et la raison naturelle prend un nouveau sens aujourd’hui. Les catégories d’Aristote sont au cœur d’un débat sur l’indépendance de la pensée par rapport à la langue. Le chinois étant une langue fondamentalement différente du grec, le fait même qu’Aristote soit traduit en chinois semble être la preuve de l’indépendance ou de l’universalité de sa pensée. Or, la traduction met plutôt à l’épreuve cette indépendance. Dans la traduction chinoise d’Aristote, on constate une confrontation entre deux traditions philosophiques qui fait qu’une notion chinoise n’est jamais l’équivalent d’une notion grecque.

Jeudi 16 novembre de 18h à 20h

Bibliothèque du CIERL
Avenue F. Roosevelt 17
1050 Bruxelles

Entrée libre