omam FR

Conférence « Printemps arabes : paroles libérées ? »

par Larbi Chouikha, Professeur à l’IPSI, Université de la Manouba (Tunisie) et Xavier Luffin, Professeur à l’ULB, membre d’OMAM

L’une des revendications des gens qui se sont soulevés aux quatre coins du monde arabe à partir de décembre 2010 était la liberté d’expression. Six années plus tard, le bilan est certes très variable selon les pays concernés, mais des progrès indéniables ont été acquis dans certains cas. La Tunisie peut être citée comme le pays où les réformes politiques et les mutations de la liberté d’expression ont été les plus importantes. Pourtant, un débat s’y joue aujourd’hui : alors que certains observateurs locaux estiment que les mutations ne sont pas encore suffisantes, d’autres considèrent qu’en fin de compte la situation était meilleure avant, la liberté d’expression n’ayant été qu’un élément de déstabilisation politique plus que de libération de la parole. Partant de ces perspectives divergentes, deux orateurs feront un état des lieux de la liberté d’expression en Tunisie et, plus largement, dans les pays du monde arabe qui ont connu des tentatives de libéralisation ces dernières années. Ils débattront à la fois des espaces de liberté et des éventuels nouveaux tabous, l’un dans les médias et l’autre dans la littérature.

Le débat sera animé par Marie-Soleil Frère et Jihane Sfeir, Professeures à l’ULB, membres d’OMAM

Jeudi 23 mars 2017 à 18h

Campus du Solbosch
Batiment H – 1 niveau – Local H.1.309