east FR

Conférence « Le paradoxe de l’intention et les ressources de l’inaction »

par Romain Graziani, Ecole Normale Supérieure de Lyon, Professeur invité MSH

Certains états mentaux ou physiques semblent se dérober à toute tentative de les faire advenir de façon consciente et délibérée (comme le sommeil, l’insouciance, la bonne conscience ou encore la candeur). Les penseurs chinois ont été attentifs aux pièges de l’éthique volontariste et du culte de l’effort.  On peut même avancer que toutes les notions maîtresses du taoïsme ancien (le vide, le non-agir, le jeûne de l’esprit, la dissolution du moi) ont été élaborées à partir d’une tentative de résolution du paradoxe des activités dans lesquelles les moyens et la volonté semblent faire obstacle aux fins visées. Plutôt que d’illustrer la diversité des occurrences de ce paradoxe dans la littérature comme dans l’expérience quotidienne, je tente d’établir les types de réponses, de remèdes et de ressources que nous trouvons suggérés ou imaginés dans les dialogues, fictions et anecdotes du taoïsme antique, puis confronte ces tentatives de réponse aux données concrètes de l’expérience, que chacun peut retrouver, ou susciter, en soi-même.

Jeudi 3 mai de 18h à 19h30

Lieu à définir

Entrée libre et gratuite

Contact : East@ulb.ac.be