striges FR

Conférence « Du complexe d’Œdipe à la complexité œdipienne »

par le Professeur Vittorio Lingiardi, Professeur à l’Université La Sapienza à Rome

organisé par la Faculté des Sciences Psychologiques et de l’éducation

« Bien que de nombreuses et sérieuses études aient démontré que le développement des enfants de parents homosexuels soit similaire à celui des enfants de parents hétérosexuels, l’idée que les homosexuels soient des bons parents continue à susciter des nombreux débats et des formes d’hostilité ouverte. Après un bref aperçu des résultats des recherches sur l’homoparentalité, ma réflexion se déplacera vers la figure d’Œdipe (dans le mythe classique et dans la psychanalyse), soutenue par la question suivante : Puisqu’aujourd’hui, les techniques de reproduction assistée permettent d’avoir accès à la filiation sans que celle-ci soit nécessairement liée à l’acte (hétéro)sexuel, nous assistons à l’émergence de systèmes affectifs jusqu’il y a peu « inconcevables » ; Quel sera alors le destin des identifications de genre pour les enfants des parents de même sexe? Il s’agit de composer – aux niveaux psychique, juridique, historique et symbolique – avec la diversité familiale et avec une conception de (la) parentalité qui est de moins en moins liée aux rôles sexuels et de genre. L’impact sur le plan clinique et théorique d’un tel propos est inévitable et il est ainsi inévitable de devoir revoir la plupart de nos (pré)conceptions. »

Mardi 26 septembre de 10h à 13h

Auditoire DC2-206
Bâtiment D – 2e étage – Salle DC2-206
Campus du Solbosch
Avenue Antoine Depage 30 – 1050 Bruxelles

Entrée libre