Colloque « Troubles féministes dans l’islam et le judaïsme »

« Troubles féministes dans l’islam et le judaïsme » vise à explorer en quoi les pratiques féministes et de genre déstabilisent et subvertissent les assignations et pratiques normatives du judaïsme et de l’islam. Les questions d’identité, de patriarcat, de loi religieuse, de sexualité, de mémoire seront notamment explorées. Les disciplines seront croisées : histoire, sociologie, anthropologie, science politique, arts,psychanalyse et études des religions offriront chacune, avec leurs spécificités, des clés de réflexion sur les enjeux féministes contemporains. Les intervenant.e.s viendront confronter leurs idées et pistes de réflexions. Cette initiative contribuera à la compréhension de la diversité et des discours conflictuels qui constituent les féminismes dans leurs rapports aux cultures juives ou musulmanes. Cette rencontre servira de base à un appel à publication pour un numéro spécial de la revue scientifique Sextant.

Avec Natacha Chetcuti-Osorovitz (Centrale Supélec – IDHES, ENS Paris, France), Pascale Falek-Alhadeff (Musée juif de Belgique), David Berliner (Université libre de Bruxelles), Malika Benradi (Université Mohammed V de Rabat), Liliane Vana (IEJ, Université libre de Bruxelles), Ann-Gaëlle Attias (Étudiante rabbin, Paris), Asma Lamrabet (!! Annulé !!) (Centre des Études Féminines en Islam, Rabat), Ghaliya Djelloul (Université catholique de Louvain), Martine Gross (École des hautes études en sciences sociales, Paris), Meriam Cheikh (University of Edimburgh), Thomas Gergely (Institut d’études du judaïsme, Université libre de Bruxelles), Salima Amari (Université de Lausanne/Cresppa-GTM), Michal Raz (École des hautes études en sciences sociales, Paris), Nadia Fadil (Katholieke Universiteit Leuven), Sarah Bracke (Universiteit van Amsterdam), Patricia Paperman (Université de Paris 8), Malika Hamidi (Université Gaston Berger, St Louis du Sénégal), Leïla El-Bachiri (Université de Genève), Nelly Las (Université hébraïque de Jérusalem, Israël – Brandeis University, Etats-Unis d’Amérique) , Nadine Plateau (Conseil des Femmes Francophones de Belgique), Noura Amer (Arab Women’s Solidarity Association-Belgium, ULB), Simone Susskind (Parlement bruxellois), Fatima Zibouh (Université de Liège), Irène Kaufer (Militante et blogueuse féministe, Bruxelles), Firouzeh Nahavandi (Université libre de Bruxelles), Iman Lechkar (Vrije Universiteit Brussel), Mylène Botbol-Baum (Université catholique de Louvain) et Todd Shepard (Johns Hopkins University).

Un projet porté par la Structure de recherche interdisciplinaire sur le genre, l’égalité et la sexualité (STRIGES) avec l’Observatoire des Mondes Arabes et Musulmans (OMAM) de la Maison des Sciences humaines de l’ULB (MSH-ULB) et le Musée Juif de Belgique.

En collaboration avec l’Atelier Genres et Sexualités, le Centre d’études de la coopération internationale et du développement (CECID), le Groupe de Recherche sur les relations Ethniques, les Migrations et l’Egalité (GERME), le Laboratoire d’Anthropologie des Mondes Contemporains (LAMC), le Centre Interdisciplinaire d’Etude des Religions et de la Laïcité (CIERL), l’Institut de Sociologie de l’ULB, DiverCity, l’Institut d’Etudes du Judaïsme et le Parlement bruxellois.

Mercredi 25 et jeudi 26 octobre 2017

Salle Dupréel
Campus du Solbosch
Bâtiment S – Niveau 2
Avenue Jeanne 44
1050 Ixelles

Inscription gratuite mais OBLIGATOIRE : ICI

Programme complet
Affiche du colloque