omam FR

Colloque « Le Liban entre crises et résilience »

Organisés par le Centre d’étude des crises et des conflits (CECRI) et JUR-I, Université catholique de Louvain (UCL), l’Observatoire des Mondes Arabes et Musulmans (OMAM), Université libre de Bruxelles (ULB), Institut français du Proche-Orient (IFPO), Beyrouth

Fruit d’une collaboration entre trois institutions, ce colloque interdisciplinaire vise à appréhender l’actualité libanaise à partir d’un regard sur l’histoire récente du pays, en croisant les points de vue de différentes disciplines.
Plus de vingt-cinq ans après la fin de la guerre civile (1975-1990), le Liban continue d’être un pays en proie à l’incertitude : crises politiques récurrentes, risques induits par la guerre en Syrie et poids socio-économique des réfugiés syriens, bras de fer latent entre Israël et le Hezbollah sont autant d’éléments susceptibles de faire basculer le pays dans de nouveaux cycles de violence. Pourtant, à l’heure actuelle, le Liban est épargné par le déchaînement de violence régional et demeure le seul pays de la région qui conserve, dans ses institutions politiques et ses pratiques officielles, la volonté d’un vivre-ensemble intercommunautaire. Mais alors : État défaillant ou pays résilient ? Il nous a paru important de mettre en lumière ce pays qui, dans un Proche-Orient ravagé par les conflits armés, n’est évoqué que dans les cercles des spécialistes, et plus rarement dans les médias, afin d’analyser non seulement les facteurs de crise, mais aussi les éléments qui lui permettent d’y résister.
Le croisement de différents points de vue disciplinaires vise à appréhender la complexité de ce pays multiculturel, continuellement traversé par des enjeux qui le dépassent, et que ses acteurs politiques sont prompts à reprendre à leur compte. Il s’agit de faire ressortir tant les éléments de résilience que de fragilité d’un Etat qui souffre des intérêts de ses groupes politiques et de leurs alliances extérieures, des appétits privés tant locaux que globaux. Enfin, en tant que microcosme représentatif des complexités politiques et sociales régionales, le Liban peut également offrir quelques clés de lecture complémentaires du chaos dans lequel la région semble être plongée ces dernières années. Cumulant ces diverses ambitions, le colloque est destiné aux chercheurs et aux praticiens travaillant sur le Liban, sur le Proche-Orient ou sur les problématiques soulevées lors des diverses séances.

Vendredi 8 septembre & Samedi 9 septembre

Université catholique de Louvain (UCL)
LOCI (Faculté d’architecture, d’ingénierie architecturale, d’urbanisme),
Rue Wafelaerts 47-51
B-1060 Saint-Gilles

Programme complet

Inscription pour le 6 septembre 2017 au plus tard auprès de Mme Bénédicte Dellacherie
Tarif 1 : praticiens, chercheurs et académiques confirmés : 30 €
Tarif 2 : chercheurs juniors, étudiants, chômeurs sur présentation d’une preuve valable : 10 €
Paiement par virement bancaire sur le compte de l’Université catholique de Louvain
IBAN : BE66 0910 0157 2843
Communication : compte L1.11103.009

Pour plus d’informations, par courriel avec Mme Dellacherie