striges FR

Atelier Genre(s) et Sexualité(s) « Défaire la crise des masculinités. Penser le changement social dans une perspective féministe »

 

par Mélanie Gourarier, CNRS, Paris VIII

Avec le LAMC

Les masculinités contemporaines sont presque toujours pensées – tant dans les discours communs, médiatiques qu’académiques –  comme étant problématiques, posant « problème ». La masculinité d’aujourd’hui semble en effet devoir se définir en fonction de celle d’hier. Cette approche traduit une vision nostalgique des masculinités reposant sur la notion de perte, y compris lorsque cette perte est conçue comme bénéfique. Examinant les discours de crise de la masculinité, cette communication s’intéresse à la façon dont la perspective du changement ne permet pas nécessairement de rendre compte de la reconduction de l’ordre social et de la recomposition des rapports de pouvoir.

Biographie
Mélanie Gourarier est anthropologue spécialiste  du genre et de l’intime qu’elle appréhende à partir des processus d’apprentissage et de diffusion des savoirs (savoirs genrés, juridiques, biomédicaux). Ses premiers travaux portent sur les masculinités et l’hétérosexualité (Alpha Mâle. Séduire les femmes pour s’apprécier entre hommes, Seuil, 2017). Ses recherches actuelles portent sur les usages des tests ADN de paternité en France et aux États-Unis.

Mercredi 14 mars, 17-19h

Salle Henri Janne (15e étage)
Institut de Sociologie
Avenue Jeanne 44
1050 Bruxelles

Entrée libre sans inscription