Atelier Genre(s) et Sexualité(s) « Consentement et violences sexuelles »

 

par Diane Roman, Université François Rabelais, Professeure invitée MSH

Avec le Centre de Droit public et la Maison des Sciences Humaines

Le scandale Weinstein et les mouvements #metoo et #balancetonporc ont libéré la parole sur l’ampleur des violences sexuelles, quels que soient les milieux et les pays, et souligné l’enjeu que constitue le consentement en matière de sexualité. Cette conférence débat se propose de revenir sur la notion de consentement aux relations sexuelles, devenue centrale dans un paysage juridique ordonné autour du principe d’autonomie personnelle. Or, si les juristes appréhendent la notion de consentement de façon assez formelle, l’analyse féministe du droit a contribué à renouveler son acception. Car le traitement judiciaire des incriminations de viol, d’agressions sexuelles, de harcèlement sexuel, tout comme la qualification juridique de la prostitution, pose en définitive deux séries d’interrogations : d’une part, celle de la valeur du consentement, et d’autre part celle de son effectivité. Ce qui peut se formuler en termes plus provocateurs autour de la question de savoir si les femmes « doivent consentir » et si elles « peuvent effectivement » le faire.

Biographie
Diane Roman est juriste, professeure de droit public à l’Université François-Rabelais, Tours et membre honoraire de l’Institut universitaire de France. Elle conduit ses travaux sur les droits fondamentaux, qu’elle aborde sous l’angle principalement du droit social et du droit de la santé. Depuis plusieurs années, ses recherches se sont également portées sur les droits des femmes et l’analyse genrée du droit. Diane Roman est notamment l’auteure, avec S. Hennette-Vauchez, d’un ouvrage de référence en France sur les Droits de l’Homme et libertés fondamentales, Dalloz, 2013, 3e éd. 2015. En 2017, elle a bénéficié d’une chaire Francqui au sein de l’Université de Namur, consacrée au traitement juridique de la vulnérabilité.

Mercredi 21 février de 17 à 19h

Salle Henri Janne (15e étage)
Institut de Sociologie
Avenue Jeanne 44
1050 Bruxelles

Entrée libre sans inscription