chadj FR

Journée d’études « Ethnographie et droit : pour une place renouvelée des enquêtes de terrain dans la connaissance du droit et de la justice en Belgique »

Depuis quelques décennies, le recours aux enquêtes ethnographiques dans les champs de recherche situés au croisement du droit et des sciences sociales s’est considérablement développé et affermi. La Belgique francophone n’échappe pas à cette tendance perceptible dans différentes traditions de recherche nationales et disciplinaires. Toutefois, l’intérêt que suscite cette méthode n’y fait que peu l’objet de réflexion systématique. Ce relatif manque de relais et de dialogue au sein de la recherche belge francophone contraste avec le dynamisme des travaux sociojuridiques français développés notamment au sein de l’EHESS (séminaire 2018-2019) et dans des publications récentes (Dupret et Colemans 2018).

Partant de ce constat, l’objectif de cette journée d’étude vise à confronter les jalons d’une réflexion en voie de systématisation dans le champ français à l’épreuve de terrains menés, en tout ou en partie, en Belgique francophone et qui rendent compte des pratiques du droit et de la justice. Il s’agira de mettre en évidence les éclairages qu’offrent les travaux de chercheuses et chercheurs menant des enquêtes ethnographiques auprès de professionnels du droit, de la justice et de l’administration en Belgique pour souligner leurs apports concrets et décloisonnés aux questions théoriques et méthodologiques qui continuent de traverser les rapports entre sciences sociales et droit.

La journée d’étude sera introduite par Baudouin Dupret, une des figures majeures du développement de cette réflexion en France, et sera ensuite ponctuée par les présentations et la discussion du rôle et de la nature des projets ethnographiques dans des travaux qui interrogent tous, d’une manière ou d’une autre, le droit et la justice belge en contexte.

9:00 Accueil

9:30 Introduction
par Baudouin DUPRET (Directeur de recherche CNRS, LAM, Professeur invité de la MSH)

10:00 « La manifestation et la prise en compte des émotions dans les tribunaux de la famille et du travail »
par Julie COLEMANS (Logisticienne de recherches, Université de Liège)

10:45 « Dignité humaine et aide sociale. Les émotions, les pièces et la loi au tribunal du travail »
par Sophie ANDREETTA (post-doctorante Max Planck Institut Halle, Université de Liège)

11:30 « Quand la partition écrite par le droit pénal est parfaitement jouée : observer les entreprises face au pénal »
par Carla NAGELS (Professeure à l’ULB)

12:15 Lunch

14:00 « Justice pénale et ‘diversité’ : ethnographier la ‘défense culturelle' »
par Anne WYVEKENS (Directrice de recherches CNRS – ISP Saclay)

14:45 « La pratique des juges en charge des déplacements illicites d’enfants : la transnationalisation du droit familial entre confiance interpersonnelle et institutionnelle »
par Olivier STRUELENS (Doctorant UCL)

15:30 « Les standards de l’amour transnational dans le traitement des dossiers de suspicions de mariages frauduleux par les agents communaux belges »
Maïté MASKENS (Chargée de cours ULB)

16:15 Conclusion

Mardi 12 mars 2019 de 9h à 16h30

Salle Henri Janne (15e Niveau)
Institut de Sociologie
Avenue  Jeanne 44
1050 Bruxelles

Inscription obligatoire : btruffin@ulb.ac.be